Avis : Le chardonneret – Donna Tartt

ChroniquesLitterature

C’est un minuscule tableau de maître. Un oiseau fascinant. Inestimable.
La raison pour laquelle Theo Decker, 13 ans, s’est retrouvé en possession de ce chef-d’œuvre de l’art flamand est une longue histoire… Un hasard qui, huit ans après ce jour tragique de pluie et de cendres à New York, l’obsède toujours autant. Des salons huppés de Manhattan aux bas-fonds mafieux d’Amsterdam ou de Las Vegas, Le Chardonneret surveille l’effroyable descente aux enfers de Theo et préside à son étrange destin…

Pourquoi ce livre ?

Cela commence à devenir une habitude : une lecture commune avec Val ! Et oui, encore une. J’avais entendu beaucoup de bien de Donna Tartt suite à cette sortie. Donna Tartt ne sortant que très peu de livres mais à chaque fois de très grande qualité parait-il ! J’avais donc mis celui-ci sur ma wish-list en 2015 et on me l’a offert pour mon anniversaire. Honte à moi de ne le sortir que maintenant … Mais comme le dit le proverbe : mieux vaut tard que jamais.

 

Mon avis

Tout d’abord, cette lecture fut une véritable expérience pour moi. Non seulement j’ai varié les supports en lisant autant mon format papier que sa copie numérique. Mais aussi un exercice un brin intellectuel puisque mon édition papier est en anglais et l’ebook en français ! J’ai donc changé de langues plusieurs fois de langue au cours de cette lecture et c’était franchement rigolo sans être difficile. J’avais peur du niveau d’anglais nécessaire pour comprendre Donna Tartt mais son style contemporain est assez facile à lire et très agréable au demeurant.

Pour l’histoire je n’en connaissais rien avant de le commencer, j’ai donc été très surprise quand j’ai découvert qu’on allait parler d’un hypothétique attentat aux Etats-Unis ! Nous rencontrons donc Théo, jeune adolescent qui trouve sa vie totalement transformée suite à cet attentat dans un musée où il perdra sa mère. S’ensuit alors plusieurs « famille d’accueil » où nous suivons son intégration – plus ou moins réussi- . Théo est un jeune garçon assez particuliers, ce n’est pas un héros, tantôt victime tantôt mauvais garçon. Il est assez influençable mais cache malgré tout un secret depuis le jour l’attentat à tout son entourage – il est en possession d’un tableau unique !

Un personnage principal détestable !

Si j’ai beaucoup aimé son adolescence à New-York dans une famille huppée, j’ai totalement exécré sa vie à Las Vegas. Rendant le personnage totalement antipathique et tous son entourage également. Ce passage dans sa vie fut un tournant et également dans ma lecture car je n’ai plus jamais apprécié ce personnage de Théo ! Je le trouvais faible, toujours à se victimiser, sans projet ni avenir. Une grande tristesse pour un si jeune homme.

Vient ensuite son retour à New-York que je pensais être un nouveau tournant dans sa personnalité. Alors certes, il évolue et a une personnalité plus complexe. Mais il reste un personnage remplit de secrets et de combines douteuses.

De la même façon, peu de personnages secondaires ont trouvé grâce à mes yeux. Seulement deux ! Alors que Théo rencontre beaucoup (mais alors vraiment beaucoup) de monde. Tous m’ont paru calculateur, manipulateur. En particulier son « meilleur ami » ! Si Donna Tartt a bien réussi une chose avec moi c’est me prouver qu’on peut beaucoup apprécié sa lecture sans s’attacher aux personnages !

Et l’action ?

Pour le reste, je dirais que finalement l’action est peu présente dans ce roman. Si on s’en tenait au fil rouge qu’est la disparition de ce tableau, le livre tiendrait facilement en 200-300 pages maximum. Ce qui fait la richesse de cet ouvrage, c’est avant tout l’écriture de Donna Tartt et la qualité de ses descriptions. Et c’est bien grâce à cela qu’elle nous tient en haleine pendant 800 pages (format VO et plus de 1000p en format poche VF) 

Pour ma part, je lirai les autres livres de cette auteure à l’occasion avec grand plaisir. Même si ce n’était pas un coup de coeur, j’ai passé un très bon moment et comme je l’ai dit précédemment : même en ayant peu apprécié les personnages principaux ! Une grande première pour moi !

Une lecture en résumé que je conseillerai malgré tout : prenez votre temps pour l’apprécier !